Aller au contenu

Revue de presse du 18 novembre 2022#

Intro#

icône news générique

Deux semaines que l’équipe de GeoTribu accompagnée de contributeurs bénévoles achalandent les rayons de la GeoRDP en actualités toutes fraîches. Si vous appréciez nos produits, n’oubliez pas de prendre votre carte de fidélité en vous abonnant à notre newsletter et à suivre nos promotions sur LinkedIn ou sur Mastodon.

Bonne lecture.

Elle est fraîche ma #GeoRDP!

Commenter cette revue de presse


Vie du site#

logo geotribu orange


Sorties de la semaine#

Package R OSRM 4.0.0#

logo R OSRM

Timothée Giraud vient de mettre à jour son package R OSRM en version 4.0.0. Le package permet de calculer des routes, des matrices de distances, des isochrones en s’appuyant sur le réseau routier d’OSM. Pour découvrir toutes les nouveautés et le contexte de cette publication, vous pouvez lire le billet dédié (EN).


Représentation Cartographique#

Nos régions cultivent leur géo-talent#

icône globe matiere

Avis aux fans de cucurbitacées ! Pierre Lucas, agriculteur retraité de son état, a fait une carte que vous devriez adorer :

Une réalisation hors du #30DayMapChallenge mais tout aussi impressionnante et fascinante par ses couleurs et la diversité des variétés présentées (voir créées !). Pour comprendre le processus agri-créatif, il faut aller lire l'article du journal Sud Ouest qui en fait l'écho, ici.

Carte en fruits et légumes - Pierre Lucas

Une création qui n'est pas sans rappeler celle de Romain Lacroix remarquée lors du #30DayMapChallenge 2020.

Contribution externe

Cette news est proposée par Delphine MONTAGNE via le formulaire GitHub renouvelé : voir le ticket. Merci !

Beautiful Public Data#

icône globe mystique

Si vous avez besoin d'un peu d'inspiration dans votre volonté d'utiliser plus d'Open Data pour en faire de belles représentations, commencez par cette très belle curation !

C'est Jon Keegan, datajournaliste d'investigation de son état à The Markup qui nous livre ce contenu, et nous espérons qu'il continuera d'étendre sa sélection !

30DayMapChallenge#

logo 30DayMapChallenge

30DayMapChallenge : comment le défi d'un géographe finlandais est devenu un phénomène mondial sur les réseaux sociaux.

Voilà comment est titré un article de Valentine Joubin paru cette semaine sur le site de France Info. Preuve s’il en est que cet évènement démarré en 2019 prend de l’ampleur et qu’il participe à vulgariser nos activités. A noter également qu’au début du mois, le Figaro avait dédié un article à cet évènement en sélectionnant dix cartes du 30DayMapChallenge pour découvrir la France sous un autre angle.

Cartobio#

logo AgenceBio

L’Agence BIO vient de lancer un outil cartographique, Cartobio, permettant de localiser les parcelles conduites en agriculture biologique et en conversion au sein des parcelles agricoles françaises. Cet outil s’appuie sur les données RPG, ce qui signifie que seul les parcelles déclarées dans le cadre de la PAC apparaissent (environ 85% des parcelles conduites en bio).

L’outil permet de :

  • Faire une recherche par territoire
  • Filtrer par type de cultures en naviguant à travers les espèces
  • Modifier le fonds de carte
  • Ajouter les limites des parcs naturels régionaux et des bassins versants
  • Consulter les informations détaillées d’une parcelle
  • Observer l’évolution : RPG 2019/2020/2021
  • Exporter la carte en image

Info

A noter qu’un second outil cartographique est cours de de développement pour permettre aux contrôleurs de certifier les parcelles conduites en agriculture biologique.

Accéder à Cartobio

Cartobio


Geo-event#

Journée romande de la géoinformation 2023#

icône globe journalisme

La Journée romande de la géoinformation est le principal évènement de Suisse francophone consacré aux usages de la géodonnée et des outils de la géomatique. « Au cœur de la transition » sera le fil conducteur de l’édition 2023, pour laquelle les organisateurs lancent un appel à communications pour des présentations orales.

Prenez la parole à cette occasion et découvrez les thèmes en ligne. Les infos à retenir :

JRG 2023 - Appel à communications

Toutes les informations sur le site officiel de l'événement

Contribution externe

News proposée par Xavier Mérour par mail. Merci !

Formation « Manipulation et (géo)visualisation de données numériques pour la gestion et l’aménagement du territoire »#

logo IAUR

La transition numérique : un enjeu majeur dans le champ de l’aménagement des territoires, c'est dans ce cadre que l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Rennes (IAUR) organise une formation les 15 et 16 Décembre 2022 sur le thème de la « Manipulation et (géo)visualisation de données numériques pour la gestion et l’aménagement du territoire ».

Les objectifs de cette formation sont les suivants :

  • Avoir une compréhension générale de la problématique des données pour l’aménagement
  • Identifier les enjeux des données urbaines dans les transformations des métiers de l’aménagement du territoire tant d’un point de vue politique, organisationnel que technique
  • Appréhender les sources de données urbaines (capteurs, réseaux sociaux, téléphonie mobile, opérateur publics et privés, citoyens), leurs potentialités et leurs limites
  • Comprendre les enjeux relatifs à la production et à l’analyse de ces nouvelles ressources informationnelles (crowdsourcing urbain, partenariats publics/privés, communautés du libre)
  • Cerner les logiques et les enjeux de (géo)visualisation des données territoriales
  • Être en capacité de mobiliser à bon escient ces données dans le cadre des missions des métiers territoriaux

Cette formation sera animée par Boris Mericskay maître de conférences en géographie à l’université Rennes 2 et membre du laboratoire Espaces et Sociétés (ESO-Rennes).

Présentation et programme 📔 Formulaire d’inscription

Formation IAUR


Divers#

Mapstodon.space#

logo mastodon

Depuis que Twitter a été racheté par Elon Musk, il s'en est passé des choses pour le volatile social.

Après une vague de licenciement, et quelques annonces tonitruantes de son nouveau patron, Twitter subit une perte de ses utilisateurs au profit d'un autre réseau social, Mastodon.

Le code de celui-ci est open source et prône des valeurs d'ouverture et d'inclusion, tout en cherchant à ne pas être un réseau fonctionnant sur le buzz, mais uniquement sur le microblogging et le lien entre les utilisateurs.

C'est dans ce contexte que Jérémy Garniaux a monté une instance dédiée aux SIG, mapstodon.space.
Si vous souhaitez suivre l'actualité de la géomatique francophone (mais pas que), n'hésitez pas à venir nous y rejoindre !

"La mère de Landsat", Virginia T. Norwood, sur Wikipédia#

logo Wikipedia

On utilise souvent des outils sans connaître les visages qui se cachent derrière. Et pourtant, il fallait un certain sens de l'innovation, de la ténacité et une très grande maîtrise technique pour imposer en 1972 l'envoi dans l'espace du "MSS".

Virginia T. Norwood a été à la tête du projet de scanner multispectral envoyé dans ce qui est aujourd'hui appelé Landsat 1. Avec son équipe elle a conçu l'un des premiers outils d'observation de la Terre. Enquête utilisateur auprès de très nombreuses spécialités, choix techniques innovants voire audacieux... Les images obtenues ont fait, littéralement, pleurer, les scientifiques devant les possibilités qui étaient à présent ouvertes.

La biographie de Virginia Noorwood est à présent disponible en français sur Wikipédia (relectures bienvenues).

Un parcours découvert grâce à "Briques de géomatique" de Paul Passy, formation mentionnée dans la revue de presse de février de Géotribu.

Landsat 1 - Wikimedia

Contribution externe

Cette news est proposée par D.Montagne via le formulaire GitHub renouvelé : voir le ticket. Merci !

IGN - Rapport du Sénat#

logo ign

Au nom de la commission des finances, M. Vincent CAPO-CANELLAS sénateur de Seine-Saint-Denis et rapporteur spécial de la mission « Écologie, développement et mobilité durables » a mené un contrôle budgétaire sur l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN). Il vient de publier son rapport d’information et formule 17 recommandations qui se déclinent en quatre orientations complémentaires :

  • un IGN économiquement viable,
  • un IGN plus performant,
  • un IGN mieux intégré à son environnement,
  • un IGN positionné au coeur d'un écosystème de la donnée géolocalisée publique rationalisé.

Accéder au rapport Accéder à la synthèse

Une startup d’État PCRS#

logo ANCT

L’Agence nationale de la cohésion des territoires lance une nouvelle Startup d’État Beta.gouv.fr dédiée à l'accompagnement des collectivités dans leurs projets de PCRS.

La Startup aujourd’hui composée de 6 personnes a plusieurs ambitions :

  • Affiner la connaissance des projets en cours ou à venir et mettre en valeur les PCRS disponibles en licence ouverte
  • Consolider une documentation à destination des collectivités et apporter un soutien au quotidien
  • Proposer un cadre de financement national pour simplifier la tenue des projets restant à lancer en vue de l’échéance de 2026

Une page dédiée à ce projet vient d’être ouverte pour y centraliser les informations : https://pcrs.beta.gouv.fr

Télédétection et modélisation spatiale#

icône livre

L’ouvrage de Télédétection et modélisation spatiale d’Annelise Tran, Éric Daudé et Thibault Catry dédié aux Applications à la surveillance et au contrôle des maladies liées aux moustiques vient de paraître aux éditions Quae. Il est téléchargeable gratuitement au format pdf et ebook.

Télécharger le livre

Les moustiques sont vecteurs de nombreux agents pathogènes responsables de maladies, telles que le paludisme, la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune. Selon l’Organisation mondiale de la santé, ils provoquent plusieurs centaines de milliers de décès chaque année. Ils sont aussi à l’origine de zoonoses, comme la fièvre de la vallée du Rift et la fièvre du Nil occidental. Dans ce contexte, les besoins en outils opérationnels permettant d’orienter les actions de surveillance et de contrôle sont importants, à la fois dans les pays du Sud — les zones tropicales et subtropicales sont les plus touchées par les maladies causées par les moustiques —, mais également dans les pays du Nord, où l’installation de nouvelles espèces comme le moustique-tigre augmente le risque d’émergence de maladies. Pour répondre à ces besoins, les images d’observation de la Terre présentent un fort intérêt : la distribution dans l’espace et la dynamique temporelle des moustiques sont influencées par des variables climatiques (températures, précipitations, humidité) et environnementales (disponibilité de zones en eau, végétation), dont les indicateurs peuvent être dérivés d’images satellite. De nombreuses études récentes ont permis de développer des méthodes innovantes couplant télédétection et modélisation spatiale pour prédire la dynamique spatiale et temporelle des moustiques vecteurs et des maladies associées. Au-delà de l’étude de faisabilité, certaines de ces méthodes ont abouti à des outils et à des chaînes de traitement aujourd’hui opérationnels, utilisés par les acteurs de santé publique et les opérateurs chargés de la lutte antivectorielle.

Télédétection et modélisation spatiale


En bref#

Contributions à cette page : Julien Moura (8.02%), Florian Boret (67.94%), Aurélien Chaumet (9.92%), Geotribot (0.76%), Delphine Montagne (13.36%)

Ce contenu est sous licence Creative Commons BY-NC-SA 4.0 International Pictogramme Creative Commons Pictogramme Creative Commons BY Pictogramme Creative Commons NC Pictogramme Creative Commons SA


Commentaires

Une version minimale de la syntaxe markdown est acceptée pour la mise en forme des commentaires.
Propulsé par Isso.