Aller au contenu

Revue de presse du 1er juillet 2022#

Intro#

icône news générique

ℹ A noter que pendant l'été, le rythme de parution de la revue de presse passera de bi-mensuel à mensuel.

✍ Par ailleurs, nous sommes à la recherche de nouveaux contributrices/eurs pour la revue de presse pour compenser la disponibilité déclinante des membres actuels. Vu que la soumission ponctuelle de news est ouverte à tout le monde, on parle ici des personnes qui s'engagent à ajouter une news au moins une fois par mois et de monter en compétence sur le processus de contribution/publication de façon à pouvoir répartir la charge de travail bénévole.

Commenter cette revue de presse


Vie du site#

logo geotribu orange


Sorties de la semaine#

QGIS 3.26 Buenos Aires#

logo QGIS

Annoncée sur le blog qui lui est dédié, la version 3.26 de QGIS (LR) est sortie et porte le doux nom de Buenos Aires en référence à la ville ayant accueilli le FOSS4G l'an dernier. Et pour ne pas vous spoiler ici, on vous recommande de consulter les nouveautés ainsi que les améliorations en consultant le changelog ou en regardant la vidéo ci-dessous :

NoiseModelling 4.0.0#

logo NoiseModelling

NoiseModelling est une bibliothèque qui permet de produire des cartes de bruit en s’appuyant sur des bases de données spatiales de type H2GIS ou PostGIS.

Son développement repose sur :

  1. des financements institutionnels (Cerema, CNRS, Universités,…) et privés (Airbus)
  2. des travaux de recherches qui ont conduit à de nombreuses publications scientifiques.

Durant la quinzaine, une version 4.0.0 a été publiée et pour une prise en mains facilitée, la documentation a elle aussi été actualisée.

NoiseModelling 4.0.0


Logiciel#

gdal3.js#

logo GDAL tshirt

Et si GDAL était compilé en JavaScript 🤔 C’est ce que propose Bert Temme avec gdal3.js qui permet de convertir dans différents formats et systèmes de coordonnées des données spatiales (matricielles et vectorielles) directement depuis un navigateur. D’ailleurs, voici un exemple d’application web qui fournit une interface graphique permettant d'utiliser gdal_translate, ogr2ogr et gdal_rasterize : https://gdal3.js.org.

Si vous voulez vous lancer dns son utilisation, n'oubliez pas de parcourir la documentation.


Représentation Cartographique#

Un point géographique dans l'Histoire des frontières#

icône globe ancien

L'actualité le rappelle régulièrement, plus ou moins cruellement : les frontières sont des lignes imaginées par les humains pour délimiter les territoires, souvent sur un critère de souveraineté. Et comme on dit : "souvent Homme varie, bien fol qui se fie aux frontières".

C'est bien connu, nombreux sont les endroits du globe où les frontières ne sont pas dessinées de la même façon, selon de quel côté on consulte une carte. Une question qui n'est pas nouvelle, y compris pour les cartographies contemporaines, que ce soit pour les outils liés à Google Maps, questionnés ici dès 2011 ou encore là à l'occasion de l'annexion de la Crimée, ou OpenStreetMap par exemple qui dès 2013 a intégré la notion de territoire disputé (Disputed territory).

L'approche historique des frontières est donc intéressante à plus d'un titre. D'une part pour suivre les évolutions mais également pour remonter le fil des contours d'un territoire. Je salue donc ici le travail de constitution d'une base de données ouverte sur les frontières historiques, librement réutilisable et réutilisée comme Historic Borders, une application web qui permet d'afficher les frontières à une époque donnée ou encore Point in History qui permet de reconstituer à quel pays (nation, colonie, empire, tribu, groupement humain...) un point a appartenu :

Point in History

Si le sujet de la géo-histoire vous intéresse, je vous recommande fortement de lire le fil Twitter de Dario Ingiusto grâce auquel j'ai justement découvert cette application :


Open Data#

Un monde dynamique#

logo Google

Google et le World Resources Institute ont libéré une donnée d'occupation mondiale, mise à jour en continu. Oui en continu...

Elle s'appelle Dynamic World et est disponible librement et gratuitement. Elle s'appuie sur des algorithmes tournant en continu, dès lors que de nouvelles images Sentinel-2 sont disponibles quelque part dans le monde.

dynamic world

Qui dit Sentinel-2 dit 10m de résolution. De plus, cette donnée d'occupation du sol s'appuie sur une nomenclature en 9 postes.

Pour celles et ceux habitués à travailler à l'échelle d'un EPCI ou d'un département, sur une OCS locale vont pouvoir dire qu'il n'y a que peu d'intérêt à leur échelle, mais lorsqu'on dézoome un peu en termes d'enjeux, à l'échelle planétaire, cela devient réellement intéressant. Notamment sur des questions d'artificialisation globale ou sur des territoires ne bénéficiant pas d'occupation du sol par exemple.

Encore une donnée à suivre, qui risque sans doute de faire parler d'elle, au moins au vu des enjeux sociétaux actuels, mais également vis-à-vis des des technologies employées.


Geo-event#

GéoDataDays 2022 : les inscriptions sont ouvertes#

logo GéoDataDays

La 5ème édition des GéoDataDays se rapproche à grands pas. Le programme est arrêté, les sponsors sont connus et le teaser vidéo est en ligne. Il ne manque plus que les participant/es ! Pour que l'évènement se déroule dans les meilleures conditions possibles, l'organisation invite les personnes intéressées à s'inscire dès maintenant, avant la césure estivale pour éviter le rush de la rentrée se retrouver à louer une cabane d'observation ornithologique au milieu du marais Poitevin plutôt qu'au sein du parc du futur... des années 80 🤭.

Réserver sa place aux GéoDataDays

PGSession 15 - En février 2023#

Logo PostgreSQL

A vos agendas, la prochaine PGSession 15 se déroulera en Février 2023 avec :

  • une journée d’ateliers le mardi 14,
  • une journée de conférences le mercredi 15.

Si vous souhaitez proposer une présentation, il faudra attendre l'appel à proposition du mois d'Octobre et le programme sera quant à lui publié en Décembre. Abonnez-vous au compte twitter dédié pour suivre toutes les actualités de l'évènement.

PGSession 15


Divers#

Cartographie et anamorphose : Colette Cauvin rejoint Wikipédia#

logo Wikipedia

Ouvrez n'importe quel ouvrage de cartographie : en France, difficile de parler d'anamorphoses cartographiques sans voir apparaître le nom de Colette Cauvin. Elle leur a consacré une partie de sa carrière scientifique à Strasbourg, ce qui a même valu à son équipe le surnom de "tortionnaires de cartes" ! Pour découvrir les cartes piézoplèthes, la régression bidimensionnelle et son travail sur les cartes cognitives, avec des exemples de cartes en Creative commons (créées au passage), un seul endroit : Wikipédia !

Carte par anamorphose des trajets en train vers Strasbourg 2015

Contribution externe

Cette news est proposée par Delphine MONTAGNE qui a créé cette page inédite sur Wikipédia. Elle nous l'a fait parvenir via le formulaire GitHub renouvelé - voir le ticket. Merci à elle !

Land Use Cover Datasets and Validation Tools#

icône livre

David García Álvarez a annoncé la publication d’un livre numérique gratuit (EN) dont il est l’un des co-auteurs et qui a nécessité un an et demi de travail. Ce livre, divisé en quatre parties, traite notamment des données d’occupation du sol et des solutions de validation de ses données avec QGIS. Il est téléchargeable au format pdf et epub depuis le site de la maison d'édition américaine Springer.

This open access book represents a comprehensive review of available land-use cover data and techniques to validate and analyze this type of spatial information. The book provides the basic theory needed to understand the progress of LUCC mapping/modeling validation practice. It makes accessible to any interested user most of the research community's methods and techniques to validate LUC maps and models. Besides, this book is enriched with practical exercises to be applied with QGIS. The book includes a description of relevant global and supra-national LUC datasets currently available. Finally, the book provides the user with all the information required to manage and download these datasets.

Land Use Cover Datasets and Validation Tools


En bref#

Contributions à cette page : Julien Moura (52.08%), Florian Boret (33.85%), Aurélien Chaumet (6.77%), Geotribot (1.56%), Delphine Montagne (5.73%)

Ce contenu est sous licence Creative Commons BY-NC-SA 4.0 International Pictogramme Creative Commons Pictogramme Creative Commons BY Pictogramme Creative Commons NC Pictogramme Creative Commons SA


Commentaires

Une version minimale de la syntaxe markdown est acceptée pour la mise en forme des commentaires.
Propulsé par Isso.