Aller au contenu

Revue de presse du 22 octobre 2021#

Intro#

icône news générique

On vous emmène cette semaine à la découverte des dernières actualités de la géomatix. Installez-vous confortablement et servez-vous une bonne potion avant d’entamer la lecture.

Astérix et Obélix

Commenter cette revue de presse


Vie du site#

logo geotribu orange


Sorties de la semaine#

QompliGIS#

icône QompliGIS

QompliGIS, un nouveau plugin QGIS développé pour contrôler la conformité des plans de récolement (DAO ou SIG) en s’appuyant sur :

  • un jeu de données de référence
  • une configuration de référence qui spécifie des contraintes (champ obligatoire, limites de longueurs dans une couche…). Un assistant dédié s’appuie sur le jeu de données de référence pour créer les fichiers de configuration

A noter qu'il devrait prochainement pouvoir être utilisé pour valider n'importe quel type de plans, structures ou standards 🤗.

Pour celles et ceux qui sont intéressés, le plugin développé par Oslandia est disponible dans le gestionnaire des extensions de QGIS mais avant de vous lancer tel un enfant ayant reçu son nouveau jouet, il est chaudement recommandé de parcourir la documentation.

QompliGIS

Input app 1.0#

Lutra

Lutra Consulting, la société anglaise notamment derrière l'application open source et gratuite de saisie de données terrain Input, vient de sortir la version 1.0, avec ces nouveautés :

  • Synchronisation plus rapide
  • Gestion des relations multiples n-m
  • Prise en compte de la précision GPS en tant que métadonnées

Le billet de blog décrit l'ensemble de ces modifications.

QGIS 3.22#

logo QGIS

Vendredi c'est... raviolis. Oui, certes mais c'est aussi la sortie de QGIS 3.22 (dont je ne vais pas écrire le nom pour ne pas prendre de risque avec l'encodage du site...), conformément à la feuille de route. Vu que c'est la future LTR (elle aura sa médaille dans 4 mois, le temps d'essuyer les plâtres), c'est important de se pencher plus précisément sur les grands changements :

  • l'arrivée de la gestion des stockages externes (pour l'instant fichier local et WebDAV) par Oslandia pour intégrer des documents dans les formulaires, etc. par Oslandia
  • de nombreux progrès pour les utilisateurs qui sont de mesh avec Lutra Consulting

QGIS 3.22 - Mesh edition expression

QGIS 3.22 - Annotations

  • la partie GPS revue et corrigée (ce n'est plus un plugin)
  • l'amélioration (en fait la mise au propre) de l'édition des champs Z et M
  • et des dizaines d'autres choses à découvrir dans le Changelog Visuel

Représentation Cartographique#

Projections, encore et toujours#

icône news générique

Que celui qui n'a pas eu de problème avec une projection, au moins une fois dans sa carrière me jette la première pierre ! 👻

Une fois n'est pas coutume, vous trouverez à cette adresse un projet Observable qui vous permettra de jouer avec une centaine de projections, ainsi que les paramètres associés.

projections observable

Suivre les trains en temps réel#

icône news générique

Nicolas Wurtz est responsable de projets open source pour SNCF Réseau, il a créé une carte qui permet de suivre tous les trains de France en temps réel. Chaque type de train à une représentation spécifique et si l’on clique sur train en mouvement il est possible d’afficher les infos associées (vitesse, arrêts, PK, retards…). Une application très complète qui montre encore une fois qu’on peut faire de belles choses avec de l’open source et des données en open data.

carto.graou.info

Ecole publique vs privée#

icône news générique

Baptiste Coulmont a trituré l’annuaire de l’éducation publié en open data et qui regroupe des informations sur les établissements scolaires afin de produire une carte représentant la part des élèves scolarisés en dehors de l’Ecole publique à travers un maillage hexagonal.

Ecole publique vs privée

Des flux et des cartogrammes avec R#

logo R

Ces jours-ci, c'était l'événement Transcarto. Je n'y étais pas donc on ne parle pas là de l'événement mais parmi les projets techniques liés au colloque (stockés ici sur GitHub) j'ai vu passer 2 jolis pages de tutoriels et méthodologies de Anne-Christine Bronner, Françoise Bahoken et Nicolas Lambert qui devraient ravir les amateurs de la 18è lettre :

What else Dorling?

Nouveau plan de métro new-yorkais#

icône news générique

Quel est un des plans urbains les plus utilisés au monde ? Sans doute le plan du métro !

L'agence en charge des transports de New York City (plus exactement le Metropolitan Transportation Authority in english dans le texte) est en train de tester un nouveau design du fameux plan de métro. Cela peut paraître anecdotique mais le plan actuellement en vigueur date des années 70.

metro new york


Geo-event#

FOSS4G 2022#

icône video

La dernière édition du FOSS4G est à peine terminée que la prochaine édition se prépare !

En 2022, elle aura lieu à Florence, en Italie, afin de fêter ses 20 ans, du 22 au 27 août ! Et pour l'annoncer, vous trouverez ci-dessous la vidéo de bienvenue !

Rencontres Geotrek 2021#

Logo Geotrek

Les quatrièmes Rencontres nationales Geotrek ont eu lieu les 14 et 15 octobre dernier à Aix-en-Provence, en partenariat avec le Crige PACA. Confirmant l'intérêt pour cette application open source de gestion et de valorisation des sentiers, elles ont réuni plus de 100 participants, venus des 4 coins de la France, têtes de réseaux, agents de départements, de parcs naturels, d'offices de tourisme, et des entreprises. Ils ont pu partager des expériences, découvrir les évolutions récentes, échanger autour des enjeux de l'open data et participer à des ateliers techniques.

Rencontres Geotrek 2021

La première journée de présentation en plénière a permis de :

  • faire un rappel du projet, de son fonctionnement et de ses nouveaux utilisateurs
  • présenter les nouveaux développements
  • faire des retours d'expérience des parcs naturels de PACA et du Parc national de la Guadeloupe
  • présenter la nouvelle API et les échanges de données avec de nouveaux partenaires (Apidae, Visorando, Suricate, Outdooractive, Outdoorvision)
  • rappeler les enjeux de l'open data et présenter le schéma de données de données d'itinéraires de randonnées qui a été publié sur schema.data.gouv.fr
  • débattre sur l'articulation des outils mobiles Geotrek et les échanges de données entre instances Geotrek

Le deuxième jour des ateliers ont permis de :

  • présenter Geotrek de manière plus détaillée
  • échanger sur les modules de gestion des sentiers
  • faire des ateliers techniques de déploiement de Geotrek et de publication de données Geotrek en open data
  • échanger sur l'articulation des outils mobiles et l'agrégation des données de plusieurs instances Geotrek
  • définir les enjeux de gouvernance à mener par le comité de pilotage

Les supports et vidéos des présentations sont disponibles en ligne.

Utilisateurs Geotrek 2021

Geotrek est un ensemble de 3 outils publiés sous licence libre pour gérer et valoriser les sentiers, l'itinérance, l'outdoor, les patrimoines et l'offre touristique d'un territoire. Il a été conçu en 2012 par les parcs nationaux des Ecrins et du Mercantour avec l'entreprise Makina Corpus. Il est aujourd'hui utilisé par une centaine de structures (parcs nationaux et régionaux, conseils départementaux, communautés de communes, comité de la randonnée et du tourisme...) et continue d'évoluer au fil des projets de la communauté qui s'est construite d'année en année.


Divers#

« Le GPS nous déresponsabilise » : la renaissance des cartes routières ?#

logo Le Monde

Dans un article le magazine du Monde semble savoir que la carte papier connaît un regain exceptionnel d'intérêt face au GPS. Finalement, derrière le titre accrocheur qui caresse nos poils technophobes et passéistes, l'auteur ne s'aventure heureusement pas dans une comparaison douteuse entre la navigation guidée par un système satellitaire et celle par la lecture d'une carte. Non, il ressemble davantage à une publicité déguisée pour l'IGN, Michelin et l'atlas Cartomania.

Mode du vintage ou véritable retournement de situation en faveur du papier ? Tentative des syndicats à l'IGN pour maintenir l'imprimerie en propre ? Emergence du sens de l'orientation au coeur de la contre-culture survivaliste ? On n'en saura pas plus à la fin de l'article. Alors en attendant d'avoir des vraies réponses à ces fausses questions, c'est l'occasion de se revoir ce bijou du CRIGE PACA dont on parlait en juin 2013 :

Deepfakes géographiques : place au doute satellitaire#

logo Le Monde

Dans un article beaucoup plus fouillé du même journal, on aborde un questionnement lié à l'évolution de l'intelligence artificielle : et si les techniques de deep fakes, ces contenus media trafiqués ou créés par IA dont le trucage est très difficilement discernable, s'attaquaient aux données géographiques ?

Diffuser des fausses images satellitaires peut en effet s'avérer dangereux ou intéressant selon de quel côté on se place : masquer ou brouiller l'image des infrastructures sensibles, provoquer des dysfonctionnements ou des accidents dans le secteur logistique, entraver des enquêtes indépendantes (voir news suivante), etc.

On apprend que ce discours anxiogène, principalement basé sur un article étatsunien de 2019, a été relativisé par une récente étude chinoise et par des analystes du secteur qui n'y voient pour l'instant qu'un chiffon rouge. En tout cas, une lecture passionnante !

Journalisme géospatial#

logo Salon de la Data

Justement, Denis Vannier, journaliste indépendant, a présenté le concept de journalisme géospatial au Salon de la Data. Il explique comment il travaille avec des images satellites qui, quand les frontières se ferment, sont un des seuls moyens d’observer une zone de conflit pour prendre de la hauteur. Une intervention que j'ai trouvé passionnante et qui illustre la place du géospatial dans l'Open Source Intelligence (OSINT).

L’Incroyable Histoire de la géographie#

icône livre

En coédition avec la Société de Géographie qui célèbre son bicentenaire, les éditions les arènes vous propose de découvrir sous la forme d’une bande dessinée l'Incroyable Histoire de la géographie.

Une idée de cadeau à rajouter dans la liste de Noël pour les plus patients!

L’Incroyable Histoire de la géographie

Saviez-vous que Napoléon, lors de la campagne d’Égypte, a embarqué avec lui 167 savants chargés d’étudier le pays ? Que c’est un Français, René Caillié, qui a été le premier Occidental à atteindre la ville de Tombouctou et à en faire la description ? Que le légendaire Brazza, en parcourant 1 500 kilomètres dans l’impénétrable forêt congolaise, a défriché le futur empire colonial français ? Ou que, au XIXe siècle, une femme, Alexandra David-Néel, a réussi à atteindre la cité interdite de Lhassa ? Si vous pensez que la géographie n’est qu’une matière scolaire ennuyeuse, vous vous trompez. La connaissance de la Terre s’est faite à partir d’histoires rocambolesques, d’aventures incroyables, d’explorations périlleuses… Les aventuriers ont sillonné le monde entier, parfois au péril de leur vie. Passion des princes et des savants, ou des voyageurs qui rêvaient de terres encore inconnues, c’est après la Révolution, avec la fondation de la Société de Géographie en 1821, que cette discipline ambitionne de devenir une science à part entière. Le XIXe siècle voit aussi s’affronter les grandes puissances européennes, autant pour le savoir que pour la conquête coloniale. L’Incroyable Histoire de la géographie est le récit étonnant des grands événements qui ont construit cette science, alors même que la Société de Géographie célèbre son bicentenaire.


En bref#


Dernière mise à jour: 26 novembre 2021
Créé: 12 octobre 2021
Contributions à cette page : Julien Moura (34.72%), Florian Boret (43.4%), Aurélien Chaumet (13.21%), pre-commit-ci[bot] (1.13%), Camille Monchicourt (7.55%)

Ce contenu est sous licence Creative Commons BY-NC-SA 4.0 International Pictogramme Creative Commons Pictogramme Creative Commons BY Pictogramme Creative Commons NC Pictogramme Creative Commons SA


Commentaires

Une version minimale de la syntaxe markdown est acceptée pour la mise en forme des commentaires.
Propulsé par Isso.
Retour en haut de la page