Aller au contenu

Revue de presse du 10 septembre 2021#

Commenter cette revue de presse


Vie du site#

logo geotribu orange


Sorties de la semaine#

WhiteboxTools 2.0#

icône WhiteboxTools

WhiteboxTools développé par John Lindsay de l'Université de Guelph, est une boite à outils d’analyses spatiales multiplateforme que vous pouvez exploiter au quotidien à travers des scripts ou une interface graphique SIG tel que QGIS par exemple. Cette solution vient de passer en version 2.0 en prenant notamment en charge la lecture et l’écriture du format LiDAR .laz.

QuickOSM 2.0.0#

logo qgis

Le plugin QuickOSM qui permet d’extraire facilement des données OpenStreetMap pour les visualiser et les exploiter dans QGIS vient de passer un nouveau cap avec la sortie version 2.0.0. Cette nouvelle mouture fait suite au travail réalisé par Maxime Charzat stagiaire au sein de 3Liz.

Parmi les nouveautés :

  • La construction et l’accès à l’historique des requêtes a été revu et amélioré,
  • La possibilité d’appeler un fichier OSM ou PBF stocké en local,
  • De nouveaux algorithmes accessibles à travers la boîte à outil de Traitement,
  • La sauvegarde de requêtes d’extraction avec la possibilité de créer des "Thèmes de cartes" pour actualiser et les visualiser rapidement les données.

QuickOSM


Logiciel#

QGIS : Créer un tableau de bord cartographique avec quelques lignes de PyQGIS, Pandas et Matplotlib#

icône news générique

Nous avions déjà parlé de la création en cours d'une extension QGIS permettant de créer des tableaux de bord. Mais vous êtes peut être un-e aficionados du code et vous préféreriez dans ce cas sortir votre éditeur favori pour écrire quelques lignes de code afin de créer votre propre tableau de bord cartographique. Si vous vous reconnaissez, sachez que Gunawan Wardhana nous explique tout cela dans un article illustré et documenté, datant de janvier dernier. Au final le code proposé (qui lui a 2 ans) fait à peine une centaine de lignes. Sympa comme résultat non ?

tableau de bord qgis


Représentation Cartographique#

OpenArdenneMap#

icône news générique

Des évolutions estivales pour le projet OpenArdenneMap dont on a déjà parlé en début d’année et qui propose de créer des cartes topographiques à partir des données OpenStreetMap :

  • correction des étiquettes courbes pour les zones en eau (lacs, étangs, ...),
  • meilleure distinction entre les routes primaires et secondaires,
  • remplacement de l'abréviation "Ruisseau" par "Rau",
  • des étiquettes distinctes pour les hameaux et les autres petites localités,
  • amélioration des étiquettes des zones forestières en tenant compte de leur taille,
  • La possibilité d’exporter séparément les étiquettes et le fond carte,

En plus de ces améliorations, une offre de cartes est proposé par ses créateurs sur le site hiking.osm.be se balader en toute liberté.

OpenArdenneMap

Monte Mario 3003#

icône news générique

Stefano Bovio a créé un mini jeu vidéo représentant les régions Italiennes en 3D glissant sur un plan incliné qu’il a nommé Monte Mario 3003 (en référence au code EPSG 3003!). Pour réaliser ce jeu, il a notamment utilisé QGIS, Blender ainsi que trois librairies javascript (Three.js + Ammo.js + Svelte.js). Le rendu est plutôt brut mais il a le mérite de vous divertir avec une pointe de nostalgie.

La frontière la plus proche#

icône news générique

Ce n’est pas une représentation de première jeunesse mais celle-ci a été ressortie dans la semaine par Jules Grandin, il s’agit d’une représentation de Topi Tjukanov qui s’était amusé à représenter la frontière la plus proche dans chaque pays du globe. Cette représentation avait été réalisée intégralement à partir de données ouvertes et d’applications open source (PostgreSQL/PostGIS, QGIS + qgis2web) et mérite d'être découverte.

Neighbors


Geo-event#

Les GeoDataDays c'est la semaine prochaine#

logo GeoDataDays 2021

La semaine prochaine, auront lieu les journées nationales géonumériques organisées par l’AFIGéo et Décryptagéo, à Grenoble dans le centre d'exposition World Trade Center (c'est là qu'on se réjouit de ne pas publier cette RDP demain, samedi 11 septembre...).

Vous faites peut-être partie des 700 inscrit/es ? Alors venez saluer l'équipe Geotribu ! On a droit à une place de choix au milieu des stands des partenaires et pas mal de créneaux (mercredi : 15h15-16h ; jeudi : 10h30-11h15, 12h45-14h) :

Plan des stands GeoDataDays 2021 - Geotribu

Sinon, personnellement (Julien), en plus d'être sur le stand d'Oslandia, je me suis laissé embarquer dans 3 interventions :

  • mercredi à 13h45, j'animerai l'atelier (oui, j'ai mon BAFA) sur la sécurité informatique
  • jeudi à 11h15, j'assisterai Marc Isenmann sur le Panorama des outils pour mesurer l’évolution des compétences face aux nouveaux enjeux (au titre du projet El Geo Paso qui a grand besoin de volontés et de moyens)
  • enfin jeudi à 14h45, dans le cadre du créneau dédié aux sponsors, je partagerai des retours d’expérience de déploiements QGIS chez les grands comptes (donc si l'article de Régis Haubourg vous a intéressé, c'est pour vous)

Divers#

L'Open Source pour stimuler l'économie#

news

Vous le savez chez Geotribu on a tout de même un fort ADN Open Source. Nous avons en effet la chance d'évoluer dans un domaine dans lequel les logiciels Open Sources disponibles sont aussi performants (voir plus) que les alternatives propriétaires.
Le récent rapport (en anglais - 390 pages, en français - synthèse de 12 pages) publié par la Commission européenne a pour sa part étudié l'impact des logiciels Open Source sur l'économie. Il en ressort notamment que l'impact sur l'économie européenne est évalué entre 65 et 95 milliards d'euros. Cela avec un rapport coûts-bénéfices supérieur à 1 sur 4. Malgré ces chiffres encourageants, ce rapport souligne également que sans un véritable virage numérique et un ancrage de l'Open Source dans les pratiques, l'utilisation des politiques de logiciels libres dans le secteur public a souvent été un échec.

Rapport Commission Européenne sur l'open source- Cntexte politique en France

Si ce rapport enfonce pour nous (qui sommes déjà convaincus) des portes ouvertes, cela amènera peut-être nos instances dirigeantes à porter un autre regard sur l'Open Source. Cela afin par exemple que la doctrine sur le cloud de l'Etat qui enterre l'Open Source ou encore la dépendance de l'Education Nationale à Microsoft n'arrivent plus.

Mieux comprendre les concepts et algorithmes géographiques#

carto-playground

Nous avons tous déjà utilisé l'algorithme de simplification Douglas Peucker ou encore choisi un peu au hasard une méthode de classification . Mais en réalité savons-nous vraiment comment cela fonctionne, quelles sont les limites ? L'objectif principal du site Cartography Playground est justement d'expliquer d'une manière aussi visuelle et didactique que possible ces différents concepts. Chacun des thèmes abordés dispose en plus d'une application interactive permettant de manipuler les paramètres et ainsi mieux appréhender ces concepts.

carto playground


En bref#


Dernière mise à jour: 11 septembre 2021
Créé: 3 septembre 2021
Contributions à cette page : Julien Moura (53.42%), Florian Boret (32.92%), Arnaud Vandecasteele (11.18%), pre-commit-ci[bot] (1.86%), Samuel Mermet (0.62%)

Ce contenu est sous licence Creative Commons BY-NC-SA 4.0 International


Commentaires

Une version minimale de la syntaxe markdown est acceptée pour la mise en forme des commentaires.
Propulsé par Isso.
Retour en haut de la page