Aller au contenu

Revue de presse du 29 janvier 2021#

Intro#

icône news générique

Cette revue de presse est aussi dense qu'un plat de ravioles au bleu du Vercors ! Bonne digestion et bonne lecture !

Commenter cette revue de presse


Vie du site#

logo geotribu orange

Pas moins de deux articles sur QGIS et un autre sur un nouvel outil de représentation cartographique :


Sorties de la semaine#

PhilCarto 2021 alpha#

philcarto

Nouveau cru pour le logiciel que les moins 30 ans ne peuvent pas connaître 😉 ! Comme chaqué année, cet outil incontournable pour l'analyse thématique continue de s'améliorer. Gratuit, non libre avec son site anachronique, la PhilCarto revient donc pour la version 2021, téléchargeable ici.

Si vous ne connaissez pas, voici une petite vidéo de présentation :

Lancé que j'étais dans ma machine à remonter le temps, j'ai également vu que SavGIS avait profité d'une mise à jour au printemps passé.

PyGEOS 0.9.0#

GeoPython

Nouvelle version pour ce projet Python qui est un nouveau wrapper de GEOS (Geometry Engine, Open Source). Au-delà de la jeunesse du projet (avec tout ce que cela implique d'avantages et d'inconvénients), la principale différence avec Shapely est que PyGEOS permet de gérer autre chose que des géométries simples, notamment des relations matricielles. Cela explique pourquoi il est donc principalement basé sur numpy.

Tirant profit des fonctions universelles (ufunc) et de la parallélisation (multi-threading), les performances sont clairement un point fort. C'est d'ailleurs ce qui en fait une dépendance recommandée pour améliorer les performances de geopandas (voir la doc officielle), d'ailleurs mis à jour.

Un exemple tiré de la documentation :

 1
 2
 3
 4
 5
 6
 7
 8
 9
10
11
12
>>> from pygeos import area, box, intersection

>>> polygons_x = box(range(5), 0, range(10, 15), 10)
>>> polygons_y = box(0, range(5), 10, range(10, 15))

>>> area(intersection(polygons_x[:, np.newaxis], polygons_y[np.newaxis, :]))

array([[100.,  90.,  80.,  70.,  60.],
     [ 90.,  81.,  72.,  63.,  54.],
     [ 80.,  72.,  64.,  56.,  48.],
     [ 70.,  63.,  56.,  49.,  42.],
     [ 60.,  54.,  48.,  42.,  36.]])

Client#

Représenter graphiquement le déplacement de la carte d'un ordinateur#

logo news

Les ordinateurs et plus récemment les dispositifs mobiles ont considérablement changé notre façon de manipuler l'information. Il est (presque) aujourd'hui naturel de double-cliquer ou de faire glisser deux doigts sur un écran pour effectuer une action. Néanmoins, cette simplicité n'est pas forcément automatique pour tout le monde. Or, si ces interfaces deviennent de plus en plus riches, cela se fait alors au détriment de certaines personnes moins à l'aise avec l'outil informatique. Au regard de ce constat, l'idée de willymaps d'afficher visuellement les interactions de l'utilisateur sur une carte trouve tout son sens. Cela peut certes prêter à sourire, mais rappelez-vous toutes les fois que vous avez dû expliquer à quelqu'un comment fonctionne une interface cartographique ! Finalement ce n'est pas si dénué de sens...

shadowarm


Logiciel#

Prochaines versions de QGIS#

logo qgis

Conformément au calendrier de publication, le 19 février QGIS 3.16 va donc être officiellement la version long-terme (LTR) et la 3.18 la version stable.

L'entreprise Lutra Consulting met en avant quelques nouveautés marquantes liées au travail qu'elle porte et développe sur les données de type maillage (mesh) :

  • Jeux de données Mesh en mémoire avec persistance
  • Outil d’identification multiple pour le maillage
  • Jeux de données virtuels pour la couche maillée
  • Correction des bugs des couches de maillage 3D et optimisation de la vitesse

Afin d'en savoir plus sur ces fonctionnalités, vous pouvez lire leur article (en anglais) ou (re)voir la présentation faite aux journées QGIS francophones de décembre dernier :

Des tableaux de bords cartographiques avec QGIS#

logo qgis

En détournant les générateurs de géométries et les expressions de QGIS, Tim Sutton alias TimLinux sur Twitter avait réussi à créer un dashboard interactif directement intégré au plus populaire des SIG. L'exercice n'est pas simple et demande tout de même une certaine maitrise du logiciel. Pour en faciliter la création, Luiz Perez a initié le développement d'une extension facilitant la création de ces tableaux de bord interactifs.

En complément, nous vous laissons également apprécier cet autre exemple de tableau de bord interactif, réalisé cette fois par Phil Wyatt.


Représentation Cartographique#

Suivi des transports en commun à Tokyo#

icone flux

L'application Mini Tokyo 3D permet de suivre en direct les différents transports en commun se déplaçant dans Tokoyo et ses quartiers.

mini tokyo 3d

Elle s'appuie sur MapBox GL JS V2, et notamment la nouvelle API Camera et nous permet de suivre les différents métro se déplaçant.

Un bouton permet également de switcher entre une vue de surface et une vue souterraine.

Quelques exemples d'une application bien faite et qui, au-delà d'être marrante, peut vraiment servir aux utilisateurs.

Où se trouve la plus proche équipe de football (anglaise) de vous ?#

icone social

Cette semaine, Alasdair Rae et Philip Brown ont développé une application permettant aux anglais de savoir où se trouve le club de football le plus proche d'un lieu donné.

plus poche premiere league

Comme le dit Alasdair Rae lui-même dans son billet de blog explicatif (en anglais), il s'agit ici en réalité "de points, d'inutilité, de science, de football, de maths et de cartes".

Inutilité basée tout de même sur du Voronoï et quelques calculs de distance 😉 !

Vous trouverez également, dans son billet de blog, quelques chiffres absolument indispensables, comme le fait que pour 12% de la population anglaise, Southampton est l'équipe de premiere league la plus proche ⚽.

Un traceur de cartes XXL#

icône news générique

Christopher Getschmann voulait une carte du monde très grand format (2 × 3 mètres) pour habiller l'un de ses murs mais comme il n'a pas trouvé la carte de ses rêves dans le commerce, il s'est alors lancé dans la construction d'un traceur XXL produisant un résultat du plus bel effet. A noter que pour réaliser cette carte, le hacker a utilisé des données d'OpenStreetMap qu'il a ensuite retravaillé à sa guise.

Traceur XXL


OpenStreetMap#

State of the Map 2021#

Logo Openstreetmap

Cette année encore le State of the Map se déroulera à distance et si vous souhaitez apporter votre contribution à la préparation de cet évènement, vous pouvez soumettre un logo original en participant au concours lancé.

Attention, votre logo devra toutefois respecter les conditions suivantes :

  • être une œuvre d'art originale
  • se référer à OpenStreetMap (OSM) et à l'évènement virtuel du SotM
  • se concentrer sur la communauté mondiale et ses valeurs fondamentales
  • être facilement reconnaissable
  • licence ouverte: CC BY SA ou liée
  • être proposé avant le dimanche 14 février 2021 23h59 UTC

A voir

C'est aussi l'occasion d'aller découvrir ou redécouvrir les anciens logos.


Open Data#

FAQ Diffusion des données publiques IGN#

icône IGN

Fin 2020, c'est à bras ouverts que nous avions accueilli l'annonce de la libération des données de l'IGN, mais de nombreuses questions restaient encore sans réponse (calendrier, licence, accès...). Afin de combler ce manque, l'IGN à récemment et discrètement publié une FAQ. On y apprend notamment que pour éviter la saturation de l'infrastructure, la mise à disposition des données est échelonnée sur 3 mois.

Notons également la mise en ligne d'un monitoring de la disponibilité des services webs du GéoPortail, mettant à profit GeoHealthCheck :

GeoHealthCheck IGN

Vistas V2.0#

icone mapillary

Vistas est une bibliothèque de plus de 25 000 images variées de rues, étiquetées selon 124 catégories d'objet.

Ces images peuvent être notamment utiles pour faire tourner des modèles de Machine Learning pour réaliser de la détection automatique d'objets, en servant de jeu de données test.

C'est Mapillary qui la fournit et qui vient de libérer une 2ème version de cette banque d'images.

vistas v2

Nouveau jeu de données bathymétriques et topographiques : SRTM15 +#

logo OpenTopography

OpenTopography vient d'annoncer la sortie d'un nouveau jeu de données bathymétriques et topographiques mondiales SRTM15 + V2.1, ayant un intervalle spatial de 15 secondes d'arc (environ 500 x 500 m de pixels à l'équateur).

Capture SRTM15


Divers#

Nouvelle identité AFIGEO#

logo afigeo

L'Association Française pour l'Information GEOgraphique (aussi connue sous l'acronyme AFIGEO) vient de refondre son site internet avec une toute nouvelle identité graphique.

Leur site internet permet d'accéder à l'ensemble des informations autour de ses membres et du travail qu'ils effectuent, notamment au travers des différents groupes de travail.

Sans doute le bon moment pour y adhérer, si ce n'est pas déjà fait 👍 ! Comme ça, vous serez prêt/e pour les GéoDataDays de septembre à Grenoble 😉.

Le système Minard#

icône news générique

La dernière fois qu'on vous a parlé de Charles Joseph Minard c'était en 2015 et on ne tarissait pas d'éloge sur cet homme à l'avant-garde de la cartographie statistique. Aujourd'hui, si on reparle de ses travaux c'est notamment pour évoquer la parution d'un livre consacré à son travail : Le système Minard - Anthologie des représentations statistiques.

Pionnier en matière de représentation de données statistiques, l’ingénieur français en génie civil Charles-Joseph Minard a fait de ses cartes et tableaux des outils permettant de comprendre les bouleversements sociaux et économiques qui transforment l’Europe et le reste du monde à l’heure de la révolution industrielle de la seconde moitié du XIXe siècle. Si la remarquable carte de flux qu’il a créée pour représenter la campagne de Napoléon en Russie est considérée comme l’une des plus extraordinaires visualisations de données jamais produites, son oeuvre, autrement plus étendue, demeure méconnue. Minard a produit un ensemble de représentations statistiques dont l’influence est aujourd’hui encore sensible dans le champ des représentations graphiques et visuelles de données. Le Système Minard met en lumière les processus mis en oeuvre dans leur invention. L’ouvrage, qui fait le portrait de l’homme et retrace sa carrière, reproduit les remarquables dessins de la collection de l’École nationale des ponts et chaussées de Paris où il fut enseignant et donne à voir pour la première fois l’intégralité de ses réalisations.

Le système Minard

Décider du nom d'un lieu#

icône news générique

Le CNIG et plus particulièrement la Commission Nationale de Toponymie vient de publier un guide pratique à destination des conseils municipaux, les élus et décideurs afin de les accompagner dans le choix d'un nom de lieu.

Carto, la manipulatrice de tuiles#

icône jeu vidéo

Nous parlons assez peu de jeux vidéo en géomatique. Et pourtant ! Combien de jeux (et pas que video !) possèdent des cartes ? Il n'y a qu'à regarder le travail de certains artistes pour se rendre compte du boulot qu'il y a derrière, comme ce que peuvent faire Thomas Rey ou Daniel Maps par exemple.

Au-delà de l'aspect esthétique des cartes inclues dans les jeux video, et de leur fonction de repérage pour le joueur, certains jeux proposent de jouer directement avec la carte. Et c'est là que Carto entre en lice !

carto jeu video

De type puzzle game, l'héroïne, qui a la capacité de se déplacer sur un plateau de jeu, a le pouvoir de bouger les tuiles de la carte où bon lui semble. Ou presque ! Une forêt ne peut pas être assemblée avec de l'eau, etc... Et tout le gameplay est basé sur cette feature.

Nous vous conseillons fortement de le télécharger, ou au moins de le tester dans une demo disponible sur Steam.

En tout cas, avec un nom comme ça, nous nous devions de vous en parler 🎮 !

L'Espagne sous la neige#

icône heatmap

Pour faire suite à l'image introductive de la dernière GeoRDP, l'ESA a publié cette photo de la péninsule ibérique lors du dernier épisode neigeux.

espagne neige

Vous pouvez cliquer sur la photo (puis sur la flèche en bas à droite de la fenêtre) pour la voir en meilleure résolution, c'est assez impressionnant 😉

AI4GEO, le défi de l'industrialisation de la production des données 3D#

MNT

Comme indiqué sur le site d'OpenIG : "AI4Geo est un consortium de 9 partenaires (dont : CNES, IGN, C-S, ONERA, etc) créé en décembre 2019 qui vise à développer une solution de production d’information géospatiale 3D automatique. Les liens avec le monde de la géomatique sont donc forts."

Une présentation de l'évolution du projet et des premiers résultats a été faite la semaine dernière auprès des adhérents d'OpenIG (la plateforme de l'Occitanie). L'enregistrement de la visio-conférence est disponible sur la page de l'événement (ou en grand ici).

Les outils et méthodologies ont vocation à être publiés en open-source à terme mais pour le moment, ils nécessitent encore du travail. Une phase de beta-testing est prévue, il suffit de se manifester.

AI4Geo

Livre Geocomputation with R#

R

Couverture Geo Computation with R

Si vous travaillez vos données géographiques avec R ou si vous souhaitez vous y mettre, ce livre (en anglais) est vraiment une ressource précieuse.
En plus d'être complet, il est open-source et collaboratif, c'est-à-dire que le contenu est librement accessible et modifiable via ce dépôt Github et qu'il est publié sous forme d'un site web : https://geocompr.robinlovelace.net/.

Après ça, vous saurez ce qu'il se cache derrière ces packages :

1
2
3
4
5
6
7
8
9
library(sf)
library(raster)
library(dplyr)
library(spData)
library(spDataLarge)

library(RQGIS)
library(RSAGA)
library(rgrass7)

En bref#


Dernière mise à jour: 29 janvier 2021
Contributions à cette page : Julien Moura (48.17%), Aurélien Chaumet (29.27%), Florian Boret (17.99%), Arnaud Vandecasteele (4.57%)

Commentaires

Une version minimale de la syntaxe markdown est acceptée pour la mise en forme des commentaires.
Propulsé par Isso.