Aller au contenu

Revue de presse du 27 août 2012

📆 Date de publication initiale : 31 août 2012

Mots-clés : GeoRDP | Mapnik | Spatialite | PySAL | GeoDa | M@ppemonde | Bing Maps | OGR | Amazon

News.png Finies les grosses chaleurs, l'été laisse progressivement place à une douce fraîcheur matinale. Fraîcheur matinale qui nous a permis de finaliser juste à temps cette revue de presse. Au menu de celle-ci vous retrouverez les habituelles sorties de la semaine avec notamment la très attendue version 2.10 de Mapnik et la future version de Spatialite. Passons maintenant côté client. Je vous laisse le soin d'admirer cette superbe réalisation cartographique réalisée par le laboratoire "Cartography and Geovisualization" de l'Université d'Oregon. Ne manquez pas également cette carte des feux aux Etats-Unis créée à partir de MapBox ainsi que l’annonce de nouvelles ortophotos chez Bing Maps. Enfin, discutons ensemble de cette proposition d'intégration d'un nouveau composant OGR utilisant le langage SQL.

Sorties de la semaine

mapnik-logo.png

Mapnik passe en version 2.1.0** Une nouvelle version (2.1.0) du framework cartographique Mapnik est disponible. Celle-ci inclut des améliorations importantes ainsi que de nombreuses nouvelles fonctionnalités comme:

  • l'ajout de nouveau format (CSV, GeoJSON; etc) en entrée
  • l'amélioration du placement des étiquettes
  • la possibilité de réaliser des compositions d'image Pour plus de détails, le mieux est de consulter le résumé officiel ou pour les plus courageux le changelog. Encore du beau boulot, bravo à toute l'équipe qui anime ce projet.

spatialite-icon.png

Les futures nouveautés de Spatialite 4.0 Bien qu'officiellement la version actuelle de Spatialite soit la 3.0.1, cela n'empêche pas les développeurs de nous mettre l'eau à la bouche avec la future 4.0. L'une des nouveautés apportées est notamment la possibilité de réaliser un maillage de vos données à partir d'une simple requête SQL. D'une manière plus imagée, imaginez que vous souhaitiez quadriller votre couche de points en fonction d'un pas défini. Cela est réalisé tout simplement de la manière suivante : ST_SquareGrid(geometry, 10000). Je vous laisse le soin de découvrir les autres potentialités, vous verrez ça vaut le coup d'œil.

OpenGeoDa 1.2.0

Le GeoDa Center vient de sortir la version 1.2.0 de son logiciel open source OpenGeoDa. Selon ses auteurs, c'est la version qui a connu le plus d'améliorations depuis la publication du logiciel. Pour vous faire une idée, voyez la liste par vous même. Si vous êtes intéressés par le code source, c'est par ici. A noter que le GeoDa Center est également connu pour le développement du module Python d'analyse spatiale, PySAL, dont la version 1.4 est sortie il y a tout juste 1 mois.

Des données mondiales libres

Vous avez besoin de données libres à l'échelle mondiale, alors celles proposées par nathaniel du site Kelso Cartography vous intéresseront certainement. Cette nouvelle version des données intègre notamment l'ajout des principales voies de communication. Les géométries ont également été nettoyées et une nouvelle organisation des données a été adoptée. Pour plus d'informations, je vous laisse le soin de consulter le billet paru sur le site de l'auteur.


Client

Reprojection en fonction de la zone visualisée** Bon les projections sont un peu la bête noire des géomaticiens, en tout cas pour moi c'est le cas. C'est pourquoi j'ai tout de même du mal à me dire qu'on peut s'amuser avec ! Pourtant, c'est ce qui a été réalisé avec brillo par le laboratoire Cartography and Geovisualization de l'Université d'Oregon. En fait, l'idée est simple, mais particulièrement brillante. Il s'agit tout simplement de reprojeter vos données en fonction de la zone visualisée et de la projection la plus adaptée. Si je n'ai pas été clair, ou si ce que je vous raconte c'est du charabia, le mieux est de consulter la vidéo ci-dessous.

Adaptive Composite Map Projections from Carto & Geovisualization OSU.

Quand Asterix fait du WebMapping** Avec un titre comme ça vous devez certainement penser que les rédacteurs de Géotribu nagent en plein délire ! Et pourtant non. En fait, il s'agit d'une application cartographique réalisée par la prestigieuse Université de Stanford. Cette application, nommée Orbis, représente les voies de communication de l’Empire romain. Ce que j'apprécie avant tout dans cette réalisation, c'est qu'elle est le fruit d'une conjonction de savoir entre historiens, cartographes et développeurs web. Pour la petite histoire d'Asterix, il s'agit en fait de calculer le temps mis par notre héros pour réaliser son tour de Gaule. Les détails de cette aventure sont à découvrir sur le site M@ppemonde.

Carte de prévision du risque incendie** Après la carte en feu de la semaine dernière, une carte sur les feux de forêt. La radio publique américaine NPR a développé cette application cartographique de prévision du risque incendie aux Etats-Unis. On y voit également les feux importants en cours. La carte est actualisée fréquemment à partir de données fournies par différentes agences publiques. Du côté technique, il y a du TileMill, MapBox et le géocodage est pris en charge par Mapquest. Vu sur flowingdata.

Meilleure résolution dans Bing Maps** Bing Maps vient d'annoncer sur son blog la finalisation de son projet Global Ortho, GO de son petit nom. Commencé en 2010 ce projet avait pour but de couvrir les Etats-Unis et l'Europe de l'Ouest d'orthophotos de 30 centimètres de résolution au sein de la plateforme Bing Maps. C'est donc maintenant chose faite ! Etant donné le partenariat en Microsoft et OpenStreetMap, on devrait bénéficier de ces nouvelles images dans OSM.


Divers

SQLite dans OGR** Sur la liste de développement de GDAL, Even Rouault a proposé un nouveau composant pour OGR qui s'appelle le dialecte SQL "SQLite". Celui-ci permet, pour les commandes ogrinfo et ogr2ogr et avec n'importe quelle source de données OGR, d'utiliser SQLite, mais surtout les fonctions de Spatialite, si ce dernier est installé. A noter que pour l'instant OGR utilise (pour les données non issues d'un SGBDR) son propre dialect SQL, appelé OGRSQL. Si tout ça ne vous parle pas, jetez un œil aux exemples fournis par l'auteur à la fin de son message, c'est vraiment impressionnant ! Il y a des chances qu'on le voit intégré à une future version de GDAL/OGR. A suivre donc.

Carte des élections américaines par Amazon** Les élections présidentielles américaines approchent ! Dans cette optique, Amazon a réalisé cette carte de la sensibilité politique de chaque Etat des Etats-Unis. La méthode employée consiste à classer leurs meilleures ventes de livres traitant de politique comme républicain ou démocrate. Les Etats ont été représentés en fonction de ce classement (rouge pour une majorité de livres marqués républicains, bleu pour une majorité démocrate). La carte est actualisée quotidiennement et il est possible de sélectionner un Etat pour voir les livres les plus achetés par les clients d'Amazon vivant dans cet Etat. Vu la forte dominante de rouge de cette carte, il est évident qu'il y a un biais, mais c'est une chouette utilisation de ses données par une entreprise privée. Egalement vu sur flowingdata.


Dernière mise à jour: 9 juillet 2020
Contributions à cette page : Julien Moura

Commentaires