Aller au contenu

Revue de presse du 2 juillet 2012

📆 Date de publication initiale : 06 juillet 2012

Mots-clés : GeoRDP | Mapnik | Leaflet | Shapely | MapServer | HTML 5 | D3js | Amazon

News.png C'est une revue de presse un peu timide cette semaine, ça sent les vacances qui approchent ! Soleil, plage mais surtout OpenStreetMap comme activité principale 😄 ! Mais bon avant de courir sur vos GPS, prenez tout de même le temps de lire les quelques annonces que nous vous avons dégotés. Tout d'abord les habituelles sorties de la semaine avec notamment Shapely ou encore Mapnik. Enchaînons ensuite sur des nouvelles des API cartographiques côté client et terminons enfin sur quelques annonces des principaux producteurs de données. Bonne lecture

Sorties de la semaine

Shapely en version 1.2.15* Une nouvelle version (1.2.15) de Shapely est disponible. Celle-ci n'apporte pas d’améliorations majeures mais notons tout de même l'utilisation de Cython lors du build si celui-ci est disponible ou encore la suppression de la sensibilité numérique lors d'un test de chaînage de méthodes (bon celui-là j'ai pas tout compris 😄) ! Par contre, bonne nouvelle pour les utilisateurs de Shapely, une intégration des nouvelles méthodes de GEOS 3.3.X est prévue pendant l'été. (> Source : Sean Gillies)

mapnik-logo.png

Mapnik en version 2.0.2** Cette release mineure a essentiellement vocation à réparer les quelques bugs apparus avec la précédente version. Pour une liste complète des corrections, je vous invite à consulter la note de versions et un simple git clone vous suffira à l'installer.

mapserver_logo.jpgFutures fonctionnalités de MapServer 6.2 Disponible uniquement en bêta, la future version 6.2 de MapServer apporte son lot de nouveautés. En avant-première, Christy Nieman de DMSolutions nous en livre quelques-unes. Tout d'abord une meilleure gestion des labels avec la possibilité d'excentrer celui-ci en cas de superposition. Le label sera alors rattaché à l'objet qu'il décrit par une ligne (voir image ci-dessous). Toujours sur le même thème, vous pourrez afficher sur un même objet différents labels et différents styles de label. Cela peut être par exemple intéressant dans le cas d'une route qui contient un nom ainsi qu'un numéro (RD). Notons également la possibilité d'utiliser le format SVG ou encore de créer des masques de couches. Cette nouvelle mouture semble prometteuse. Beau boulot !


Client

Flux migratoire en Html 5** Le HTML 5, apparaît de plus en plus comme la principale solution pour la création de carte sur le net. Exit flash au bénéfice du canvas et autres friandises. Par exemple, imaginez que vous souhaitez créer une carte interactive des flux migratoires. Il y a encore quelques années, nul autre salut que d'utiliser la solution propriétaire d'Adobe. Mais maintenant, cela peut se faire en à peine quelques lignes de codes. La preuve, je vous laisse admirer cette jolie réalisation de carte de migration créée par Martin De Wulf.

Sauvez un arbre, mangez un castor** Bon d'accord le titre n'est pas le plus approprié, mais c'est vendredi donc tout est permis. En réalité, il s'agit d'une interface cartographique réalisée par Bobby Sudekum du site visuallybs dans laquelle les arbres de la ville de New York sont mis en évidence. Côté technique, l'équipe du Spatial Analysis Lab de l'Université du Vermont ont créé une couche de données à partir de relevés LiDAR. Ces données ont ensuite été classifiées et intégrées à TileMill. Au final, cela nous donne une interface carto bien sympathique. Avec la transparence, il y a même un effet pastel. Quoi qu'il en soit, n'hésitez pas à jeter un oeil au site et aux autres réalisations comme cette carte des courants marins.

Simplification de ligne avec D3.js** Si vous vous demandez comment fonctionnent les algorithmes de simplification de géométries, je vous invite à consulter l'exemple réalisé par Mike Bostock. Il décrit en détail les étapes et la logique de ce type de raisonnement et surtout nous offre une petite application permettant d'illustrer la démarche. Jetez aussi un oeil aux autres démos franchement ça vaut le coup d'oeil !

leaflet_upic_bigger.png

Leaflet profite enfin des projections** Bien que la majorité des personnes soit habituée à la projection 900913, ce n'est pas la seule. OpenLayers gérait cela depuis longtemps et c'est maintenant au tour de Leaflet de permettre l'intégration de différentes projections. Pour cela elle s'appuie sur la librairie Proj4js. Le code source pour intégrer cette nouvelle fonctionnalité est en ligne sur Github ainsi qu'un exemple associé. En tout cas, c'est une avancée importante pour cette librairie car cela permet réellement d'envisager des applications plus géomatique ! Toujours concernant Leaflet, nous avons été surpris de voir sur cette page l'intégration d'une balise x-map utilisant la librairie Leaflet. Cela n'est pas sans me rappeler un certain exemple que nous avions envisagé !

Producteurs de données

Partenariat Flickr-Nokia* Flickr vient de passer un accord avec Nokia pour intégrer les données cartographiques de ce dernier dans sa plate-forme de géolocalisation de photos. A noter que les données OSM, déjà utilisées par Flickr avant ce partenariat, sont toujours disponibles dans les zones où les données de Nokia Maps ne sont pas bonnes. (> Source : webmonkey)

Google enrichie son catalogue d'images à 45°** Popularisée par Bing Maps, la vue à 45° a séduit de nombreuses personnes. En effet, contrairement à la vue du dessus (90°), cet angle permet de mieux apprécier la hauteur des bâtiments. Mais Google dispose lui aussi de son catalogue d'images à 45°. D'ailleurs celui-ci vient de s'enrichir de 31 nouvelles villes dont Lyon. La précision et les détails sont bien meilleurs du fait de la prise de vue par avion et non par satellite.

lyon_45.png

Amazon se lance dans la cartographie* Décidément, le domaine de la cartographie semble être à la mode en ce moment ! En effet, c'est maintenant au tour d'Amazon de se lancer à l'assaut du spatial avec le rachat de la startup UpNext spécialisée dans le mapping 3D. Fondé il y a à peine 5 ans, UpNext couvre aujourd’hui avec plus ou moins de détails une cinquantaine de villes. Cette acquisition permet à Amazon d'imaginer de nouveaux débouchés commerciaux notamment au travers de son produit Kindle Fire et il se murmurerait qu'un téléphone est même en projet. Le parallèle avec Apple qui avait acheté la société C3 Technologies est facile à tracer et il semblerait que Amazon suive la même logique. Serait-ce une réponse à l'entrée de Google dans le monde du cloud ? En tout cas, il est intéressant de voir que des sociétés n'hésitent pas à se lancer dans des domaines que je pensais jusqu'alors complètement trustés. A voir maintenant le succès escompté.> Source : Presse-Citron et Gigaom


Dernière mise à jour: 9 mai 2020
Contributions à cette page : Julien

Commentaires