Aller au contenu

Revue de presse de la semaine 2011

📆 Date de publication initiale : 15 juillet 2011

Mots-clés : Presse

News.png Même au milieu de l'été, le sigweb ne s'arrête pas vraiment. Cette semaine, du OSM encore et toujours avec un petit userfight bien sympathique ;), les frontières d'un nouvel Etat, OSM comme fond de carte pour un promoteur - la nouvelle licence APIE, GeoSource 2.7.0, la recherche et le monde OpenSource, des nouvelles de Talend, les présentations de GvSIG à l'ICC, GeoBatch un ETL spatial et Wikipedia et les sigweb.

Bonne lecture !

Logo OpenStreetMap

OSM et Sud Soudan

A peine né et déjà cartographié ! Le Sud Soudan, 193e pays au monde, a ses frontières sur OpenStreetMap. N'hésitez pas à jeter un coup d'œil > osm.org
article sur Le Monde

GeoBatch encore en bêta mais déjà prometteur

Une nouvelle application développée par la société Géo-Solution devrait être prochainement disponible. Nommée Geobatch, celle-ci permettrait d'extraire, de transformer et de publier vos données géographiques vers GeoServer ou Geonetwork, Un ETL spatial en somme. A voir maintenant ce que cette application permet, une vidéo est déjà disponible il reste maintenant à patienter :

Sorties logicielles de la semaine

Une nouvelle version de GeoSource (2.7.0) est dans les bacs : au programme une meilleure interface et une stabilité accrue. Nous vous invitons à consulter l'annonce sur le site Georezo dans la partie Geolibre pour en savoir plus.
Par ailleurs côté Mapserver, des nouvelles versions de sécurité sont sorties (versions 6.0.1, 5.6.7 et 4.10.7). L'annonce détaillée est disponible en suivant le lien.

Talend aime Oracle Spatial et NetCDF
Dans nos colonnes, on vous parle parfois d'ETL (Extract, Transform and Load), des outils permettant de chainer des traitements de données de manière visuelle. Un de nos rédacteurs étant fortement orienté GeoBI, on aborde parfois l'outil GeoKettle mais on n'oublie parfois de rappeler l'existence de la cartouche spatiale de Talend (l'ensemble était antérieurement appelé Spatial Data Integrator). Un récent article abordant le support de Oracle Spatial et NetCDF sur le blog de Neogeo Technologies nous permet ainsi de le rappeler à vos bons souvenirs. Consultez-le en suivant le lien.

ICC 2011 - workshop et recherche avec l'opensource
Pour ceux qui ont loupé ICC 2011, vous pourrez avoir une session de rattrapage partiel . En effet, nous avions annoncé dans nos colonnes un workshop sur les SIG opensource à ICC 2011. Les contenus associés sont maintenant disponibles en allant sur la page dédiée.
Durant l'évènement, au cours de l'assemblée générale de ICA (International Cartographic Association), la commission proposée portant sur les technologies géospatiales Open Source a été approuvée pour la période 2011-2015. Les détails sont disponibles sur l'agenda associé à l'assemblée. L'annonce complète est disponible sur les archives de Gmane.

Les présentations de la journée GvSIG francophones en ligne
Comme pour ICC 2011, la journée gvSIG avait été annoncée et nous sommes heureux de vous faire découvrir les présentations suite à l'évènement, si vous les aviez loupées ou vouliez les revoir.

Comparatif des contributions OSM

Complètement inutile et donc totalement indispensable, voici l'application osm fight qui vous permettra de vous mesurer aux autres contributeurs d'OpenStreetMap. Pour cela plusieurs critères sont comparés, le nombre total de nœuds et de routes créés, la plus récente mie à jour, etc. Le principe n'est pas compliqué. Il vous suffit d'inscrire votre nom d'utilisateurs d'OSM et celui de votre "adversaire" et c'est parti pour un duel sans pitié ! (source : gps revolution)
Arnaud sort grand vainqueur chez GeoTribu... mais il triche il fait de l'import de bâti :)

Licence APIE v2, OpenData et OSM
La libéralisation des données n'est pas simple. La nouvelle version (v2) de la licence APIE mentionne "Les traitements sont autorisés sous réserve de ne pas altérer les Informations publiques" ... mince OSM n'est pas en mesure de garantir la non-altération des données ... c'est justement l'inverse tout utilisateur peut modifier les données (sur le même principe que Wikipedia). L'utilisation comme source des données de villes comme Rennes, Montpellier et Nantes (?) qui suivent cette licence APIE exposerait OpenStreetMap à d'éventuelles poursuites. En espérant que cette licence évolue pour aller dans le bon sens ... le bon c'est celui d'OSM 🙂 - Licence APIE v2
*Source Pauline Moirez et Sébastien Dinot *

OSM se démocratiseLogo OpenStreetMap
Belle initiative du promoteur immobilier Laforêt : http://www.laforet.com/immobilier/agence-immobiliere/trouver-agence-lafo...
Le fond de carte utilisé est dorénavant du OSM ... c'est vraiment bien que des acteurs privés choisissent cette solution en lieu et place des acteurs traditionnels Google / Bing / Mappy / ViaMichelin / GeoPortail. Les restrictions d'usage sont nettement plus souples. Bravo !
Côté client, c'est la librairie Leaflet qui a été choisie. (source : OSM-talk-fr)

Géolocalisation, SIG et Wikipedia
Profitez de quelques démos portant sur l'utilisation des données de Wikipedia (géolocalisées) avec par exemple http://www.geowikisearch.com/, http://amercader.net/dev/wikigeolinks et http://amercader.net/dev/wikipedia.
D'autres exemples de cartographie originale (ne s'appuyant pas sur Wikipedia) sont disponibles sur la partie dev du site de Adrian Mercader (qui est aussi le développeur de WMS Inspector).


Dernière mise à jour: 2 juin 2020
Contributions à cette page : Julien

Commentaires