Aller au contenu

Revue de presse de la semaine 2011

📆 Date de publication initiale : 22 avril 2011

Mots-clés : Presse

News.png Aujourd'hui c'est le jour de la Terre, ça n'a rien à voir avec le GeoWeb - quoi que ? Cette semaine, en vrac OpenGeo, GvSIG, Grass, Qgis, OpenLite, Google, Bing, OSM, Opendata, OVI Maps et de jolies cartes.
Je ne me suis pas foulé pour cette introduction, mais bon j'ai une excuse c'est mon anniversaire 🙂
Bonne lecture.

icône globe

OpenGeo, GvSig & Grass

Cette semaine a été riche en annonce. Plusieurs nouvelles versions sont disponibles :
En effet, notons notamment la sortie d'OpenGeo Suite Entreprise edition 2.4.2. Celle-ci ajoute notamment un module de monitoring pour PostGIS ou encore l'ajout d'un module d'authentification.
Du coté de GvSIG, saluons l'arrivée de la version 1.11. Les améliorations portent notamment sur la possibilité d'identifier les doublons dans la table d'attributs ou encore sur le copier/coller de géométries entre différentes couches.
Enfin, la sortie de Grass en version 6.4.1. On notera une prise en charge complète du langage python et surtout un fonctionnement en natif sur les plateformes windows. Je ne vais pas faire un récapitulatif exhaustif des améliorations apportées tant la liste est longue. Si cela vous intéresse, le mieux est de consulter la liste des changements apportés.

qgis.png

Qgis Meeting

Cette semaine aura été l'occasion pour les différents membres du projet QGIS de se regrouper à Lisbonne. Les discussions ont notamment porté sur la possibilité de migrer vers le gestionnaire de version GIT et le gestionnaire de ticket RedMine, sur le moteur WMS QgisMapServer, une possible version Mobile de Qgis ou encore sur l'intégration de la boîte à outils Orfeo. Nous ne saurions être exhaustif tant ce rendez-vous a été riche en annonce. Pour avoir un aperçu complet, le mieux est de consulter le billet de blog paru sur linfiniti.

spatialite_logo.png

OpenLite

Dans le cadre de cette revue de presse, on a maintes fois parlé de OGR/GDAL pour les transformations de données. Mais comment faire pour transformer facilement et au travers d'une interface des données géographiques entre différentes bases de données ? La réponse est OpenLite. Encore en version béta, il dispose d'une interface graphique et permet les échanges entre les trois principales bases opensource pour les SIG que sont Spatialite, MySQL et PostGIS. Il faut noter qu'il a été conçu par le développeur de Spatialite.

icône globe

MapQuery développe son écosystème

Nous avions parlé d'un projet d'intégrer OpenLayers avec Dojo, nous revenons cette semaine sur MapQuery, le projet visant à intégrer jQuery et OpenLayers. Ce dernier semble prendre de l'importance avec l'annonce de l'utilisation de ce framework dans le cadre du projet MapBender, il fonctionnera de pair avec Symfony 2, un framework PHP. Cette annonce est complété par celle d'une meilleure intégration de MapQuery et Geocouch.

google.png

Google fait l'actu

La nouvelle politique de Google Maps est abordée avec un article de GeoInWeb sur "Les nouveaux modèles de licences de Google Maps API Premier". Cette annonce est complétée par celle de Map Maker qui s'ouvre aux Etats-Unis de manière officielle après quelques années en phase d'évaluation et montre que Google continue à jouer une stratégie concurrente à OpenStreetMap. Cette politique de Google est dénoncée dans un brulot circulant sur la toile qui dénonce les pratiques de Google en matière de cartographie et de propriété des données.
Enfin concluons cet encart par une annonce qui a fait grand bruit dans le monde du GeoWeb, la mise en place du service Google Earth Builder. D'une manière simplifiée, Google vous propose ni plus ni moins de décentraliser l'ensemble de vos services cartographiques au sein de son architecture (cloud). Vous avez ensuite la liberté de créer vos propre compositions cartographiques ou de les partager via Google Maps ou Google Earth.


Source : Direction Mag

De nombreux sites se sont fait l’écho de cette nouvelle offre. Pour plus de détails, je vous conseille la lecture de baliz-geospatial (fr) ou de google enterprise (en). N'hésitez pas également à consulter l'interview de Dylan Lorimar, chef de produit chez Google, effectuée par Joe Francica de Direction Mag. Vous y trouverez toutes les réponses aux questions que vous vous posez très certainement. Comment ça marche ? Comment uploader mes données ? De quelle licence vais-je avoir besoin ?...

Bing-Logo-White.jpg**Microsoft fait son "Streetview"

Google avait copié récemment Microsoft avec la vue à 45°. Microsoft avec l'ouverture de son service StreetSide semble lui répondre en cherchant à développer également la partie géolocalisation dans ses applications.

OSM_logo.png

Osm décolle littéralement cette semaine

En effet, les données OSM sont utilisées dans X-Plane le plus "sérieux" simulateur civil grand public. Vous trouverez l'annonce détaillée ainsi que le lien vers le site dédié au projet. Alors ça fait quoi de voir vos données vues du ciel ?

icône globe

OpenData

Quelques nouvelles bonnes et mauvaises du coté de l'OpenData.
Tout d'abord openBMap qui est un projet permettant de localiser les réseaux de communication (mobiles, wifi, etc.) ainsi que leur puissance d'émission. Les données sont également téléchargeables.
Changeons de thématique et de zone et revenons à une échelle locale. Le projet OpenData de Montpellier est sur les rails. Soulignons le passage de l'Opendata de Paris en ODBL et espérons que Montpellier fasse de même à terme.
Enfin, saviez-vous que libérez vos données détruit la couche d'ozone, peut transformer vos citoyens en être sanguinaire et donner le cancer ? Bon, ok j'exagère un peu mais les conclusions d'Antoine Cheron sur le Journal du Net sur les risques de l'OpenData sont parfois un peu rapides. Néanmoins, cela permet de nuancer le coté idyllique de cette initiative car il y des besoins mais il y à aussi des enjeux et il faut en tenir compte.

icône globe

Cartographie

Avec toute la technologie d'aujourd'hui, on oublie parfois que les cartes sont également des objets artistiques. En tout cas vous ne serez certainement pas insensible à l'esthétisme des cartes proposées dans l'émission "the beauty of maps" de la BBC. Le sujet portant sur les cartes historiques est illustré avec les cartes de la British Library de Londres :

maps1.png

app_1_102468629021_2611.gif**OVI Maps en 3D

Google Earth règne pour le moment sur le domaine de la cartographie web en 3D. Mais, cette situation pourrait certainement se modifier d'ici les mois à venir. En effet, Nokia, qui avait déjà racheté Navteq, continue sur sa lancée et annonce Ovi Maps 3D. La vidéo associée est impressionnante de réaliste. Il reste maintenant à voir comment les communautés de développeurs vont accueillir ce nouveau projet. Car aussi beau et technique soit-il, un projet à toute les chances de de péricliter sans l'appuie d'une communauté forte.


Dernière mise à jour: 11 juillet 2020
Contributions à cette page : Julien Moura

Commentaires