Aller au contenu

Revue de presse de la semaine 2011

📆 Date de publication initiale : 21 janvier 2011

Mots-clés : GeoRDP

News.png Cette semaine au programme : un code Sprint à Lausanne pour OpenLayers ; un générateur aléatoire de GeoJSON ; plein de tutoriaux chez OpenGeo ; une jolie application sur les points d'intérêts OSM ; une introduction au WebGL ; une appli OSM dédiée pour iPhone ; et un outil en ligne pour Shape Fusion

OpenLayers Mobile

OpenLayers.png OpenLayers en version mobile, c'est parti ; si vous vous sentez de donner un coup de main, un code Sprint est organisé à EPFL à Lausanne.

GeoIpsum

globe news Il m'arrive très régulièrement de mettre du lorem ipsum dans mes pages web pour tester l'affichage de paragraphes. Et bien dorénavant il existe un générateur de GeoJSON - GeoIpsum - que je trouve terrible. C'est sûr que nous allons l'utiliser pour nos articles. Une simple requête et hop vous avez du GeoJSON aléatoire. Et en plus je trouve le design du site très réussi.
Chapeau !

OpenGeo

opengeosuite-sm.png Sur GeoTribu, on aime bien les tutos 🙂 Et on adore en lire aussi, surtout quand ils sont super bien fait. Cette semaine, honneur à OpenGeo, qui nous fournit un grand nombre de cours sous licence CC-BY-SA.

OSMInterest

osminterest OSMInterest est une petite application qui permet d'afficher les POI d'OpenStreetMap - ces derniers ont été catégorisés et disposés dans un arbre de sélection. René-luc en parle bien mieux que moi. Et c'est par ici.
Une API est-t-elle prévue ? Ex : genre on demande tous les bars à vin contenus dans une bounding-box et l'appli nous retourne le GeoJSON correspondant ? Un peu comme la XAPI en fait ?

Web GL

icône globe2011 devrait être l'incursion de la 3D dans nos navigateurs. Cette tendance devrait être facilitée par l'adoption de la spécification WebGL au sein des navigateurs les plus récents. Si vous ne voulez pas rater le coche, je vous conseille la lecture des tutoriels disponibles sur le site Learning WebGL. Merci à Cedric Moullet pour l'info.

Open Street Map

OSM_logo.pngL'offre logicielle permettant d'enregistrer ces données GPS pour OSM via un téléphone portable commence à être intéressante. Si vous êtes l'heureux possesseur d'un iPhone, en voilà une de plus à ajouter. Nommée OSM Track, celle-ci permet notamment le téléchargement ou l'envoi de données directement sur le serveur OSM ou encore l'enregistrement en local des données. Restons avec OSM, et profitons en pour présenter Maperitive. Ce logiciel, découvert grâce à Slashgeo, permet de communiquer avec les serveurs d'OSM afin de créer l'image d'une zone, de générer une pyramide de tuiles ou encore d'exporter les données vers Google Earth. L'interface, bien que rustique, est disponible pour Windows, Linux et Mac. Néanmoins, pour ces deux dernières plateformes, l'installation de la librairie Mono est nécessaire.

Shape To Fusion

google.pngEnfin, nous vous avions parlé la semaine dernière de la possibilité d'importer des Shapefiles dans Google fusion Tables. Sachez maintenant que Shape to Fusion , un outil en ligne permettant de faciliter l'import, est disponible. Voici par exemple une carte réalisée à partir de ce nouveau service. Les données représentent les ports l'ensemble des ports mondiaux :


Dernière mise à jour: 11 juillet 2020
Contributions à cette page : Julien Moura

Commentaires