Aller au contenu

Revue de presse du 5 Novembre 2010

OpenStreetMap fait encore la une de notre revue de presse cette semaine. Il faut dire que l'activité de cette communauté est remarquable. En parlant de remarquable, nous pouvons également cité la vidéo réalisée par l'université de Pennsylvanie. Si vous avez cinq minutes devant vous n'hésitez pas à la consulter. Enfin quelques nouvelles également de notre institut géographique national dont les résultats du concours du GéoPortail ont été dévoilés.


OpenStreetMap

"Given enough eyeballs, all bugs are shallow"

L'un des dictons le plus connus dans le monde de l'OpenSource est celui nommé Linus Law qui précise "Given enough eyeballs, all bugs are shallow". Concrètement cela signifie qu'avec suffisamment de contributeur, un projet (quel qu'il soit) gagnera en qualité. Dans le cas d'OpenStreetMap, cette loi a été vérifiée par le Professeur Muki Haklay de l'Université de Londres. Quels sont les enseignements que l'on peut en tirer ? Sans entrer dans les détails, cela démontre qu'il y aurait un fort intérêt, pour les producteurs de données (géographique ou non), d'insérer dans leur processus de production une participation citoyenne. Ce phénomène, nommé crowdsourcing, a d'ailleurs été adopté par la société TomTom avec son système MapShare.

Wikipedia main dans la main avec OSM, mais en France, cette fois

Pas plus tard que la semaine dernière, nous vous parlions du rapprochement d'OpenStreetMap et de Wikipedia en Allemagne. Et bien, c'est dorénavant le cas aussi pour la France. Bravo à la communauté Wikipédienne. Cette information relayée sur le blog otourly permettra, nous l’espérons, une démocratisation massive du projet OSM.

L'évolution de la base de données OSM filmée

Une fois n'est pas coutume, nous finirons par une petite vidéo sur notre sujet favori : OpenStreetMap. Celle-ci montre l'évolution de la base de données en Europe depuis le début d'OSM. Impressionnant !

Divers

La révolution géospatiale, le retour

Il y a un mois nous vous avions invité à découvrir le premier épisode du projet Geospatial Revolution réalisé à l'initiative de l'université de Pennsylvanie. L'objectif de celui-ci est de mettre en image les concepts et les technologies liés au domaine de la géomatique. Tout récemment, le deuxième tome de cette suite en quatre actes vient de sortir. Après la découverte de nos cités géographico-numérique place à l'économie et aux applications qu'il est possible de réaliser.

Concours GéoPortail

Il y a maintenant cinq mois, l'IGN lançait le concours Géoportail 2010. Celui-ci avait pour objectif de récompenser les créations cartographiques les plus originales réalisées à partir de l'API et des services en ligne proposés par notre producteur de données national. Le gagnant de chacune des six catégories proposées (mobile, grand public,nature...) est maintenant connus. Félicitations à tous les participants ! Pour notre part nous décernons une mention spéciale à l'application "Le Roi de la carte". En plus d’être amusante, celle-ci permet de mieux connaitre sa géographie et d'un point de vue technique il n'y a vraiment aucun reproche à lui faire. Au passage, si l'un des participants lit ces lignes et souhaite proposer quelques tutoriels GeoPortail sur GeoTribu la porte lui est grande ouverte :)


Dernière mise à jour: 15 avril 2020
Contributions à cette page : Julien Moura (97.62%), GobbaF (2.38%)

Commentaires