Aller au contenu

Dzetsaka : outil de classification pour QGIS#

📆 Date de publication initiale : 22 juillet 2022

Introduction#

logo Dzetsaka

La classification (dans notre exemple d'une image raster) est une tâche permettant d'extraire des classes d'information à partir de l'analyse du jeu de données.

Je vous propose un guide pour réaliser ce travail en prenant en main le plugin Dzetsaka pour QGIS. Il est issu d'un premier plugin (Historical Map) développé aussi par Nicolas Karasiak dont le but était d'automatiser la vectorisation des forêts sur des vieilles cartes papiers. Il a été publié en version 1.0 en octobre 2016 suite à une conférence au début de la même année où Nicolas a découvert la possibilité d'ajouter des algorithmes directement dans la toolbox des géotraitements. Depuis 2016 les mises à jour sont très nombreuses jusqu'en 2021 où le plugin peut être considéré comme stable (des mises à jour mineures sur des petits bugs).

Initialement, le plugin a été développé pour classifier différents types de végétation mais il peut être utilisé pour différencier des structures bien distinctes.

Commenter cet article


Installation du plugin#

L'installation se fait simplement via la gestion des extensions de QGIS (ici en version 3.22) :

QGIS - Installation plugin Dzetsaka

Puis on effectue une recherche dzetsaka :

QGIS - Installation plugin Dzetsaka

Une fois installé le plugin est accessible via le menu Extension :

QGIS - Installation plugin Dzetsaka


Paramétrage#

Bienvenue#

La fenêtre de bienvenue permet d'accéder à la documentation et à un jeu d'essai (que nous n'allons pas utiliser dans notre exemple).

QGIS - Installation plugin Dzetsaka

Configuration#

Avant de s'attaquer à la partie classification, un petit détour par la partie configuration est préférable :

QGIS - Installation plugin Dzetsaka

Cette fenêtre regroupe plusieurs propriétés :

Parcelles d'entraînement#

L'utilisation du plugin nécessite de créer une couche d'entraînement avec des données qu'on arrive à identifier facilement sur l'image raster. La couche créée sera de type polygone et devra être dans le même système de coordonnées que la couche raster.
Elle devra comporter a minima un champ de type entier pour identifier les classes.

Dans notre cas, on crée aussi un champ description :

QGIS - Installation plugin Dzetsaka

Nous allons ensuite créer différentes entités sur les zones qui nous intéressent :

  • la Loire (et la Sèvre nantaise)
  • les prairies
  • les arbres
  • les toits en tuiles
  • les routes

Nous obtenons la couche d'entraînement suivante (les tuiles et routes ne sont pas visibles à cette échelle) :

Plugin Dzetsaka - Couche d'entraînement

Classification#

A partir du dock de configuration :

Plugin Dzetsaka - Dock configuration

On sélectionne la couche raster, la couche d'entraînement et pour cette dernière l'attribut qui porte l'identification des éléments d'entraînements.

On lance ensuite la classification qui va durer dans notre cas une dizaine de minutes.

Important

Ne pas oublier de stopper le mode édition de la couche d'entrainement !


Résultats#

Le résultat obtenu est une image résultat en dégradé de gris :

Plugin Dzetsaka - Résultat dégradé gris

En appliquant la symbologie initiale :

Plugin Dzetsaka - Symbologie initialee

On obtient l'image suivante :

Plugin Dzetsaka - Résultat stylisé

En zoomant un peu plus, on peut analyser un peu plus les résultats :

Plugin Dzetsaka - Résultat zoom

Les prairies, arbres et rivières/fleuves sont globalement bien identifiés (la turbidité de la Loire génère des résultats un peu complexe à certains endroits).
Les toits en tuiles sont globalement bien identifiés aussi tandis que le reste est très difficile à analyser (on retrouve des couleurs globalement identiques entre la route et les bâtiments récents).

Conclusion#

Le plugin offre des résultats très intéressants dans des contextes d'éléments fortement contrastés. Cependant l'utilisation sur du raster dépourvu de bandes infrarouges montre des limites quant à la possibilité de différencier des éléments de même couleur (par exemple routes et bâtiments).
A noter qu'il existe aussi d'autres méthodes de calcul (expérimental) du plugin qui pourrait donner d'autres résultats plus précis.


Auteur#

Sylvain Kerdreux#

Portrait Sylvain Kerdreux

Ingénieur double compétence "développement logiciel" et "géomatique" j'aime mélanger ces deux disciplines à la fois éloignées sur le plan théorique mais tellement proches dans leurs exécutions.

Au-delà du monde de la géomatique, je suis un amoureux de l'Irlande, de la photo et du vélo.

Licence #

Ce contenu est sous licence Creative Commons International 4.0 BY-NC-SA, avec attribution et partage dans les mêmes conditions, sauf dans le cadre d'une utilisation commerciale.
Les médias d'illustration sont potentiellement soumis à d'autres conditions d'utilisation.

Détails

Vous êtes autorisé(e) à :

  • Partager : copier, distribuer et communiquer le matériel par tous moyens et sous tous formats
  • Adapter : remixer, transformer et créer à partir du matériel pour toute utilisation, exceptée commerciale.

Citer cet article :

"Classification automatisée avec le plugin QGIS dzetsaka" publié par Sylvain KERDREUX sur Geotribu sous CC BY-NC-SA - Source : https://static.geotribu.fr/articles/2022/2022-07-22_qgis_plugin_dzetsaka/


Contributions à cette page : Julien Moura (21.92%), Geotribot (1.37%), Sylvain Kerdreux (76.71%)

Ce contenu est sous licence Creative Commons BY-NC-SA 4.0 International Pictogramme Creative Commons Pictogramme Creative Commons BY Pictogramme Creative Commons NC Pictogramme Creative Commons SA


Commentaires

Une version minimale de la syntaxe markdown est acceptée pour la mise en forme des commentaires.
Propulsé par Isso.