Aller au contenu

SAGEO 2010, résumé de cette 2éme journée de colloque#

📆 Date de publication initiale : 19 novembre 2010

Mots-clés : GIS | Colloque

these.pngDeuxième journée de ce colloque SAGEO 2010. La matinée était réservée à la question de la fouille de données et l'après-midi était composée de plusieurs ateliers thématiques.

Fouille de données#

wpe959373a.png

Le SIG, comme l'informatique en générale, doit aujourd'hui faire face à un nouveau challenge, celui du (très) grand nombre de données. Nous sommes en effet passé, en quelques années, d'environnement où la problématique était essentiellement tournée vers le manque d'information à un environnement où la problématique est d'arriver à trouver les informations importantes dans le flot de données que l'on reçoit.

De nouveaux outils, connu sous le terme de fouille de données (data mining) ont donc été spécialement conçus. Ces derniers permettent d'obtenir des informations (pattern) intéressantes en fonction des besoins identifiés par l'utilisateur. Traditionnellement, l'approche utilisée est essentiellement statistique. Mais du fait de la spatialité croissante de l'information, l'utilisation de techniques liées au spatial data mining trouve tout son intérêt.

Sans classement hiérarchique, je dois avouer avoir été particulièrement intéressé par l'intervention de MARSAULT Xavier intitulé identification automatique de réseaux de voirie urbaine avec un algorithme d’optimisation par colonies de fourmis. L'utilisation de méthodes liées à la morphologie mathématique et d'algorithmes de type colonie de fourmis a été riche d'enseignement. Mais, je dois bien l'avouer, je n'ai pas toujours tout compris ;)

Ateliers#

L'après-midi a était consacré à la réalisation d'ateliers thématiques. Les différents sujets, fortement liés aux axes d'études du GDR Magis, ont abordé notamment la question des ontologies géographiques ou encore celle des SIG mobiles et/ou ubiquités. N'ayant justement pas le don d'ubiquité, il m'a fallu choisir l'un des deux.

Pour des questions purement logistiques (le nombre de places), je me suis rendu à l'atelier consacré à la mobilité. Si le début a été marqué par un fort côté technique, de nombreuses questions liées à la "geo-privacy" et à l'aspect cognitif ont été soulevées. Comme quoi, la mobilité ne se résume pas simplement à la minutiarisation des terminaux et à la multiplication des réseaux.

Cette seconde journée, s'est ensuite terminée par une visite de Toulouse et un repas en commun. Cela a permis de continuer les discussions mais cette fois d'une manière plus informelle. Si je veux être en forme pour demain, il est l'heure maintenant pour moi de dormir. Je vous donne donc rendez-vous pour ce troisième et dernier jour du colloque.


Auteur#

Portait de GeoTribu GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !


Dernière mise à jour: 22 novembre 2020
Contributions à cette page : Julien Moura

Commentaires