Aller au contenu

Linux sans contrainte grace à VirtualBox

📆 Date de publication initiale : 11 mars 2010

Mots-clés : Open Source | Linux

world.pngIl peut être agréable, quand vous testez de nouvelles applications, de ne pas avoir à les installer sur votre environnement de travail. En effet, il peut arriver que celles-ci ne soient pas encore complètement stables ou bien qu'il soit nécessaire de les compiler.
De ce fait, cela peut rendre votre environnement instable et conduire à une réinstallation complète de votre système.

C'est pourquoi, je préfère maintenant utiliser un système virtualisé. Dans les faits, il s'agit simplement de faire tourner, sur une machine physique, un logiciel qui va émuler une ou plusieurs machines virtuelles. Ainsi, même si j'effectue une mauvaise manipulation ou que mon système virtualisé est corrompu, cela n'entraine aucune conséquence sur mon environnement de travail.

Concrètement comment cela se passe? Pour cela vous avez besoin de deux composantes. Tout d'abord, le logiciel qui va permettre la virtualisation et ensuite l'image virtuel. Côté logiciel, j'utilise virtualbox qui est téléchargeable directement depuis les dépôts d'Ubuntu. Ensuite, il suffit de vous rendre sur le site virtualboxes qui propose plus d'une dizaine d'images de distributions linux. Enfin, une fois les paramètres de votre nouvel environnement définis, il ne reste qu'à émuler l'image. Et voilà, le tour est joué.

800px-VirtualBox2.png
Source : Wikipedia

Ainsi, en à peine le temps d'un téléchargement, vous avez à votre disposition un environnement complet vous permettant de travailler ou, comme moi, de faire vos tests. A noter que, pour ceux qui souhaiteraient disposer d'un environnement SIG, vous pouvez utiliser Arramagong basé sur Xubuntu ou encore GISvm basé sur Ubuntu.


Auteur

Portait de GeoTribu GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !


Dernière mise à jour: 30 juin 2020
Contributions à cette page : Julien

Commentaires