Aller au contenu

Sortie de QGIS 1.4.0 'Enceladus'#

📆 Date de publication initiale : 18 janvier 2010

Mots-clés : Open Source | QGIS | logiciel

qgis.pngAnnoncée officiellement il y a quelques jours, la nouvelle version de Qgis, dénommée 'Enceladus', est disponible en téléchargement. Les efforts de développement continuent à être portés sur l'amélioration de l'interface afin d'offir une meilleure ergonomie et une plus grande simplicité d'utilisation.

Travaillant sur Ubuntu, j'avais ajouté à ma liste des dépôts Ubuntu-GIS. De ce fait, la mise à jour s'est déroulée de manière complètement transparente. Je n'ai rencontré qu'une petite alerte au démarrage car mon gestionnaire de plugin était obsolète. Problème très vite réglé par une simple mise à jour de celui-ci. Quelques secondes plus tard et un redémarrage de Qgis, cette fois sans alerte, le logo m'annonçant la nouvelle version s'affiche :

Capture.png

Regardons en détail quelques améliorations apportées par cette nouvelle version. La liste complète est disponible sur le blog de Qgis ou pour les francophones sur la mailing liste de l'Osgeo-fr.

L'un des changements majeurs est le remplacement de l'ancienne interface de symbologie par une nouvelle bien plus facile à utiliser. Pour le moment, afin d'effectuer les tests nécessaires et les derniers réglages, les deux interfaces sont disponibles (l'ancienne et la nouvelle), le changement se faisant via un bouton dans la fenêtre des propriétés.

nouveaux_style_complete.png

Le système d'étiquetage a également été amélioré. Néanmoins, il est dommage qu'il ne soit pas encore possible de spécifier une ou des conditions à l'affichage des labels (exemple : label si la population est supérieure à 100 000).

Avec cette version, un nouvel outil est disponible : le Calculateur de champs. Similaire au "field Calculator" d'ArcGis, il permet, dans la table attributaire, de mesurer la longueurs et/ou la surface des entités, de faire des changements de types ou de encore concaténer des chaînes de caractères (n'oubliez pas de passer en mode mise à jour).

field_calculator.png

J'avais toujours eu du mal à utiliser le gestionnaire de mise en page de QGIS. Mes pensées ont semblent-elles été entendues car le composeur d'impression a été repensé. Il est dorénavant possible d'ajouter un graticule, des flèches et/ou des formes et aussi de pivoter la carte ou les images.

En constante évolution, QGIS continue à me satisfaire totalement dans l'exécution de mes tâches quotidiennes. Le dynamisme de l'équipe qui gravite autour de ce projet est remarquable. Je vous invite, si ce n'est pas déjà fait, à télécharger cette nouvelle version. Vous verrez, "l'essayer c'est l'adopter".


Auteur#

Portait de GeoTribu GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !


Dernière mise à jour: 22 novembre 2020
Contributions à cette page : Julien Moura

Commentaires